Le guide d’achat du meilleur rafraîchisseur d’air de 2020

Rafraîchisseur d'air MVPower
Temps de lecture : 2 minutes

À bien des égards, bien plus performant qu’un simple ventilateur, le rafraichisseur d’air représente la nouvelle tendance de 2020. Il s’utilise pour lutter contre les périodes de canicule qui sévissent et qui créent beaucoup de désagréments aux ménages. Cependant les offres concernant ce produit sont diverses et variées, ce qui rend l’utilisation d’un guide indispensable pour opérer un choix.

Comment fonctionne un rafraîchisseur d’air ?

Il reprend le principe de l’insecte éponyme, qui est le principe qui consiste à refroidir l’air grâce à l’évaporation de l’eau. C’est à ce même principe que répond le fonctionnement de l’hélicoptère. Une serviette humide que l’on accroche en face d’un ventilateur produirait les mêmes effets.

Pour le rafraîchisseur d’air, l’air chaud présent à l’extérieur s’infiltre dans un tampon constamment humidifié. Grâce au phénomène de soufflerie, l’eau présente dans le réservoir passe de l’aspect liquide à l’aspect gazeux. Ce gaz au contact de l’air ambiant produit des baisses de température, par ricochet, une sensation de fraîcheur. L’air rejeté dans la pièce est environ de 10 degrés inférieur à celui de la pièce. Cet appareil est adapté à l’utilisation de personnes de tous les âges.

Cependant certains critères sont à observer pour choisir son rafraîchisseur d’air.

Quels sont les critères de choix d’un rafraîchisseur d’air ?

Le choix d’un appareil à rafraîchir l’air impose l’observation de trois critères fondamentaux :

  • La capacité du réservoir: cet aspect est déterminant en ce qui concerne l’autonomie de l’appareil. Plus elle est grande, plus l’autonomie est élevée ;
  • Le débit d’air: il s’agit de la vitesse à laquelle l’appareil refroidit un environnement. Il est exprimé en m3/h ;
  • La nuisance sonore : il existe u indice pour mesurer le bruit que fait le rafraîchisseur d’air, il s’exprime en décibel (dB). Il faut opter pour un modèle moins bruyant. Lorsqu’on estime que 50 dB est excessif pour une chambre à coucher.
Back To Top