Pose de parquet : les différentes solutions existant

Pose de parquet : les différentes solutions existant
Temps de lecture : 2 minutes

Il faut que vous sachiez que la pose parquet Paris peut différer d’un revêtement à un autre. Généralement, on découvre la pose flottante, collée et clouée. La pose n’est pas vraiment un critère dont on tient compte lorsqu’on choisit ce type de revêtement. En effet, les propriétaires pensent surtout à l’essence du bois, à sa couleur ou encore à l’aspect. Toutefois, la pose est aussi très importante, car elle vous aide à déterminer la durée des travaux, la décoration, le budget, etc.

La pose clouée

Destinée au parquet massif, la pose clouée est très connue. Si vous optez pour ce type de pose, vous devez effectuer perpendiculairement celle-ci en utilisant les lames de votre parquet. Cela doit être fait sur les lambourdes, qui sont également connu sous le nom de supports en bois.

Si vous voulez que l’isolation de votre parquet, une fois installée puisse être parfaite, il est recommandé de poser une sous-couche résiliente sur les lambourdes ou encore les solives. Il faut noter que cette isolation est composée de mousse, de feutre goudronné, de panneaux de fibres, de carton gaufré, de poliade et de liège. Ce type de pose doit être réalisé par un professionnel, car il nécessite une certaine expérience.

La pose collée

Il faut que vous sachiez que la pose collée se réalise directement sur le sol. Cependant, avant de le faire, il faut que vous fassiez une préparation de ce dernier. En effet, il est nécessaire qu’il soit propre, plat et sec. Si vous choisissez cette pose, vous devez installer un parquet contrecollé ou stratifié.

Bien que la pose collée convient également au sol en bois massif, elle n’est pas très utilisée. Ceci dit, elle est avantageuse, car elle permet aux propriétaires de réaliser une rénovation lorsque le parquet commence à s’abîmer.

La pose flottante

La pose flottante est celle qui est la plus connue et la plus utilisée. Le fait est qu’elle est à la fois abordable, rapide et facile à réaliser. Les bricoleurs débutants devraient opter pour ce type de pose.

La pose flottante est surtout réalisée sur un parquet stratifié, contrecollé et massif. Son nom a été attribué, car elle n’est pas effectuée directement sur le sol. Grâce à sa masse, vous n’aurez aucune crainte concernant sa stabilité.

Néanmoins, l’installation d’une sous-couche résiliente est utile si vous aimerez poser une isolation thermique et phonique. Cela est indispensable si vous voulez que votre confort soit assuré.

Les conseils pour bien poser un parquet

Pour commencer, vous devez assurez-vous de placer au moins 2 jours le parquet que vous avez l’intention de posée dans la pièce. En ce qui concerne la sous-couche résiliente, il faut que vous la placée durant 24heures dans la pièce, bien avant que vous ne fassiez la pose. Aussi, il est nécessaire que vous gardiez une température entre 15 et 20 degrés Celsius avant d’effectuer la pose de votre parquet. En plus, il faut que vous vous assuriez que le taux d’humidité de votre sol ne doit pas excéder les 3%.

Faites appels à un Menuisier Paris 75 si vous avez besoin de concevoir des mobiliers pour votre chambre.

Back To Top